CrĂ©er pour s’Ă©vader

Tricot-Nelly-Genisson-5

« Créer, voilà la grande délivrance de la souffrance, voilà ce qui rend la vie légÚre » - Friedrich Nietzche

Lundi 16 mars 2020, la menace d’un confinement se propage dans toute la France.
Et chacun se prépare avec un recul frÎlant le niveau 0 face à cette situation inédite : une planÚte entiÚre mise sur pause.

AprĂšs un moment d’arrĂȘt sur images, oĂč je m’interroge « Comment est-ce possible ? »
Une Ă©motion m’envahit (la mĂȘme que celle ressentie aprĂšs la mort accidentelle de mon pĂšre): le besoin de vivre 2 fois plus fort pour ne pas juste « survivre » et laisser cette vie prĂ©cieuse me filer entre les doigts, ne serait-ce que quelques semaines.

Chez moi, cette pulsion de vie se traduit par une énergie créatrice exacerbée (mon état habituel étant déjà assez élevé sur ce point ^^), sous toutes ses formes et sans limites.
Alors pendant ces mois de restriction, j’ai crĂ©Ă©.
J’ai crĂ©Ă© jour et nuit pour ne pas penser, ne pas voir ce monde Ă  l’arrĂȘt.

Le jour, je travaillais sur ce projet de longue haleine (qui m’occupe encore aujourd’hui) et le soir, je me consacrais Ă  mon nouveau dĂ©fi : apprendre Ă  jouer du crochet et des aiguilles Ă  tricoter.

La derniĂšre expĂ©rience en date avec des pelotes de laine m’avait laissĂ©e un peu perplexe sur mes capacitĂ©s en ce domaine. J’avais 9-10 ans, et Mamy avait tentĂ© de m’initier avec patience. Mais l’écharpe biscornue qui en avait rĂ©sultĂ© avait fini de me convaincre que je n’étais vraiment pas douĂ©e.

2020, il Ă©tait plus que temps de tordre le cou Ă  cette vieille croyance limitante : « Pourquoi ne pas retenter 30 ans aprĂšs ? »

Tricot-Nelly-Genisson-7

C’est donc avec le crochet que je me suis remise en selle.
Et à ma grande surprise, le plaisir fut au rendez-vous. Sauf que trÚs vite, je me suis sentie limitée dans les possibilités offertes par cette technique.
«  Soyons fous alors et passons au tricot avec cette fois 2 aiguilles ! »

Tricot-Nelly-Genisson-2

À force de visionnage de vidĂ©os et d’explications trouvĂ©es sur le net, j’ai fini par savoir monter des mailles, tricoter des mailles endroit, des mailles envers 
 que je faisais, dĂ©faisais pour m’entrainer.

Une fois plus confiante, une seule envie : tricoter un VRAI projet !

Le printemps dĂ©jĂ  lĂ , doux et ensoleillĂ©, j’ai craquĂ© sur un modĂšle de dĂ©bardeur 
 me laissant ainsi de nombreuses semaines devant moi pour le rĂ©aliser avant le premier jour de l’Ă©tĂ©.

AprĂšs avoir reçu mon kit pour dĂ©butants de Tricotez-moi, j’y ai consacrĂ© toutes mes soirĂ©es.
Et quelques jours plus tard seulement, mon ouvrage était terminé !!
Certes il n’était pas parfait, mais quel bonheur de pouvoir porter sa propre crĂ©ation aussi imparfaite soit-elle.

Tricot-Nelly-Genisson-3

Durant ces heures Ă  compter les mailles, mon esprit se trouvait dĂ©chargĂ© du poids de mes rĂ©flexions sur le monde. Cette concentration m’offrait, en cette pĂ©riode de privation de libertĂ©, un sentiment prĂ©cieux : celui de l’évasion 
 j’arrivais Ă  rĂȘver de nouveau quelques minutes, quelques heures chaque jour.

Car finalement, la crĂ©ation n’est rien de moins qu’une façon de nourrir son Ăąme, quels que soient les rĂȘves qu’elle abrite !

Alors ne cessons jamais de CrĂ©er, RĂȘver et 
 nous Evader !

Tricot-Nelly-Genisson-4
Aller toujours au delĂ  de ses croyances limitantes ... pour grandir, apprendre Ă  s'aimer et se respecter !
Tricot-Nelly-Genisson-8
Partagez cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email